Vêtements marche nordique

Comme pour le running, la randonnée ou autres disciplines d’athlétisme, il faut adopter une bonne tenue quand on pratique la marche nordique. Des vêtements confortables, respirants et qui permettent une bonne liberté de mouvement sont à privilégier. D’ailleurs, que vous soyez un homme ou une femme, des habits seyants sont un plus pour ce sport.

N’oubliez pas non plus d’adapter votre habillement en fonction de la météo et du terrain sur lequel vous allez vous rendre. Il serait en effet dommage de devoir marcher sans veste imperméable sous la pluie, par exemple !

Les indispensables de la marche nordique restent :

  • de bonnes chaussures avec des chaussettes confortables : elles assurent un bon maintien du pied ;

  • de bons bâtons à la bonne taille pour se propulser ;

  • un sac à dos pour emporter le nécessaire (eau, nourriture, gants, bonnets, casquettes, embouts de bâtons de marche, lunettes de soleil, etc.) et des vêtements adaptés.

Pour la marche nordique, choisissez les aptitudes des habits pour le trail running et pour la randonnée. Il faut donc des vêtements à la fois confortables, légers et permettant de réaliser des mouvements amples au niveau des bras, des épaules et des jambes, tout en prenant en compte le temps et l’environnement.

Bien choisir le haut de sa tenue pour la marche nordique

Pour le choix du haut, respectez les trois couches de vêtements pour la pratique de la marche nordique.

La première couche est respirante, elle est aussi appelée “sous-vêtements techniques”. Optez pour un tee-shirt technique offrant une bonne respirabilité afin d’évacuer la transpiration, pour que le vêtement sèche plus vite et ne crée pas de sensation de froid. La matière synthétique ou la laine mérinos sont mieux que le coton. Même si la laine a tendance à sécher un peu moins vite que la fibre synthétique, elle limite les odeurs sur les vêtements. En fonction de la météo, portez un tee-shirt à manches courtes ou manches longues, voire un débardeur.

La deuxième couche de vêtements offre une fonction thermique : elle conserve la chaleur en transférant l’humidité vers la troisième couche. La micro-doudoune en duvet est mieux pour les pauses ou après l’effort. La polaire ou la doudoune en synthétique est plutôt réservée pendant la pratique de la marche nordique : elle sèche vite.

Il existe aussi des vestes softshell. Polyvalentes, elles peuvent faire office de deuxième et troisième couches de vêtements. En fait, elles sont chaudes, coupe-vent et déperlantes. Leur prix peut être assez élevé, cependant. S’il pleut beaucoup, oubliez cette veste.

La troisième couche de vêtements est la dernière. Elle est coupe-vent et imperméable. Pour de la marche nordique, préférez une veste hardshell fine et légère. Elle est à la fois coupe-vent, respirante et imperméable. Cela maintient la chaleur à l’intérieur, empêche l’humidité de pénétrer et la laisse sortir. Différentes technologies existent, les membranes les plus connues restent Gore-Tex (GTX) voire Gore-Tex Infinium, ou l’Advanced Skin Dry et Pertex Shield de Salomon.

Bien qu’on ait tendance à le prendre ou à y penser pour de la marche nordique, le K-way n’est pas une veste de pluie avec un pouvoir respirant !

Bien choisir le bas pour la marche nordique

Le bas pour la marche nordique doit être ample. Comme vous avez déjà un sac à dos, vous pouvez vous dispenser des poches sur ce vêtement.

Choisir un short ou un pantalon se fait en fonction de la température et du terrain. Si réel besoin, prenez-en un conçu avec une membrane imper-respirante. Elle offrira une protection contre la pluie tout en évacuant l’humidité retenue à l’intérieur.

S’il fait chaud, portez un short ou un pantacourt. Par contre, le pantalon est obligatoire pour l’hiver.

Si vous vous baladez sur des sentiers propres et peu accidentés, un short est le vêtement idéal. En revanche, si vous vous rendez en forêt, il vaut mieux opter pour un pantalon. Il vous protégera des ronces, des orties et des insectes !

Optez pour des vêtements aux couleurs claires en cas de chaleur. Pour le froid, privilégiez des habits en noir ou d’autres coloris sombres.

Pour les intempéries, il existe des pantalons de montagne chauds dotés de trois couches, légèrement thermorégulants.

Les chaussettes de marche assurent un plus grand confort dans les chaussures lors de l’activité sportive. Ainsi, elles évitent les ampoules. Essayez plusieurs paires de chaussettes en magasin, elles doivent bien maintenir les pieds et les mollets, sans pour autant les compresser. Choisissez-les douces et élastiques, mais pas forcément épaisses.

Pour se protéger des frottements en marche nordique, il y a des chaussettes anti-ampoules. Elles sont renforcées sur les zones à risque comme le talon et les coutures sont plates au niveau des orteils. Pour la voûte plantaire, il y a une maille bouclette qui amortit les chocs.

Une paire de chaussettes se doit d’être respirante, car elle est en contact direct avec la peau de votre pied. L’humidité s'accumule, il est donc important qu’elle soit transférée vers l'extérieur.

Pour une chaussette combinant respirabilité et chaleur, il existe maintenant des mélanges de matières avec ces propriétés. C’est souvent un mix entre la laine de Mérinos et des fibres polyester (Coolmax, par exemple).

Ne portez pas de chaussettes en coton, elles auront du mal à sécher.