Chaussures marche nordique

La marche nordique est un sport de plein air idéal pour tonifier les muscles. Elle reste moins traumatisante que le jogging. Contrairement à la randonnée pédestre classique, elle fait travailler plus activement les membres supérieurs (bras, épaules, torse) et inférieurs (fessiers, cuisses, mollets).

Ce sport complet ne nécessite pas beaucoup d’équipement : les deux indispensables sont de bonnes chaussures et une paire de bâtons. Même si le prix est un aspect important lors du choix de la chaussure, il reste important de ne pas se jeter sur le premier modèle que l’on voit.

Pour la pratique de la marche nordique, il faut une semelle peu épaisse, cramponnée et souple. Cela veut dire : une chaussure de Trail imperméable avec une membrane Gore-Tex et de bons crampons ou une chaussure de randonnée légère, dynamique et imperméable peuvent parfaitement convenir comme chaussures de marche nordique.

Pendant l’effort, le pied à tendance à gonfler, il faut donc privilégier une demi-pointure au-dessus de vos baskets de ville voire une pointure. Essayez toujours les chaussures avec une paire de chaussettes avec lesquelles vous allez marcher. Le maintien du pied est aussi important lorsque vous testez le produit.

Privilégier une bonne adhérence au sol

Les crampons en caoutchouc sont particulièrement résistants. Pour une utilisation sur n’importe quel terrain, privilégiez des chaussures polyvalentes avec des crampons bien sculptés. Un bon grip favorise en effet une bonne adhérence au sol, ce qui en soi assure une stabilité lors du déplacement.

Choisir des chaussures dynamiques et confortables

Pour bien dérouler le pied, des chaussures tiges basses sont meilleures. Elles sont plus souples que celles ayant une tige haute. La souplesse de la chaussure aide en effet à dynamiser l’élan, depuis l’impact du talon jusqu’à l’appui sur l’orteil.

N’oubliez pas l’amorti : c’est lui qui réduit les chocs lorsque vous posez le pied au sol, et de fait, réduit également la fatigue.

Choisir des chaussures qui protègent les pieds des imperfections de la route

En terrain accidenté, des chaussures renforcées protégeront le pied et éviteront les blessures. Prenez des chaussures offrant un bon maintien et une bonne protection, cela permettra d’éviter les entorses et autres blessures.

Choisir ses chaussures en fonction du terrain sur lequel on pratique

Dans la nature, les sentiers sont variés et peuvent être accidentés. En fonction de ce paramètre, vous ne choisirez donc pas le même grip. En sélectionnant les chaussures adaptées au terrain, vous gagnerez en flexibilité.

Nécessité de confort thermique conditions

Selon le temps qu’il va faire, il vaut mieux :

  • une chaussure respirante et légère par temps sec. Elle limite la stagnation de la sueur de vos pieds ;

  • une chaussure imperméable par temps pluvieux ;

  • une chaussure mêlant un pouvoir respirant et étanche si vous pratiquez régulièrement, ainsi que dans des conditions humides, grâce à une membrane de type Gore-tex (gtx), ou Outdry.

En fonction du niveau de pratique

Vous ne choisirez pas les mêmes chaussures si vous êtes débutants ou confirmés. Ensuite, pour choisir convenablement vos chaussures de marche nordique, vous devez savoir le type de terrain, les conditions et le temps de pratique.

Les fabricants de chaussures savent bien que les femmes et les hommes n’ont en général pas les mêmes goûts. Il existe alors de nombreux coloris et formes de chaussures. Il est tout de même important de rappeler que le pied de la femme reste différent de celui de l’homme.

En plus des chaussures de marche nordique, vous pouvez porter des vêtements respirants (dits “techniques”) en première couche, afin d’évacuer la transpiration. Prévoyez également des vêtements coupe-vent, voire imperméables pour une pratique sous la pluie.

Optez pour un short ou un pantalon en fonction de l’endroit où vous vous trouvez et de la saison. Par exemple, sur un sentier des douaniers longeant le littoral, vous pouvez porter un short ou un pantacourt. En revanche, pour des sentiers dans les bois, préférez un pantalon, à cause des ronces, des orties et des insectes.

Et enfin, l’équipement de marche nordique par excellence : les bâtons. Comme en ski de fond, ce matériel aide le marcheur à se propulser, en les plantant vers l’arrière. C’est ce qui rend la marche nordique complète : en effet, les bâtons font travailler les membres supérieurs lors de la poussée. En plus de muscler, ils aident à maintenir une posture droite, ce qui fait du bien au dos. Ils offrent aussi une meilleure stabilité lors de dénivelés importants.