Matériel

Vous avez acheté des chaussures avec un bon grip et des vêtements pour la marche nordique. Il ne vous reste plus qu’à vous procurer deux éléments : une paire de bâtons et un petit sac à dos.

Les bâtons de randonnée classique, de ski ou de trail, ne sont pas adaptés pour de la marche nordique, même s’ils sont presque tous en carbone (de 50% à 100% selon le niveau du marcheur). En effet, on fait surtout travailler nos membres inférieurs en randonnée pédestre, on recherche de la solidité.

Pour la marche nordique, les bâtons doivent absorber les chocs sur les articulations des membres supérieurs. Ils ne sont pas encombrants. Les matériaux dont ils sont dotés (carbone, notamment) offrent une légèreté appréciable et un bon dynamisme. Les bâtons monobrins permettant un meilleur rebond. Ce sport a alors l’avantage de faire travailler tout le corps, idéal pour un bon renforcement musculaire.

Le sac à dos, est quant à lui utile pour porter tout votre équipement : gourde d’eau pour l’hydratation, nourriture, vos habits et accessoires de bâtons. C’est le compagnon de tous les sports qui se déroulent en plein air : la marche nordique n’échappe donc pas à cette règle.

Bâtons fixes ou réglables ?

Lorsqu’on est un marcheur débutant en marche nordique, il est possible d’opter pour une paire de bâtons réglables, mais nous recommandons plutôt les monobrins qui sont bien plus appréciables pour la marche nordique en général.

Les bâtons fixes ne sont faits que d’un seul brin, sont les plus légers et minimisent les vibrations. Ils sont dits “monobrins”.

Lors du choix de votre bâton de marche nordique, il est mieux de se faire conseiller en magasin. En effet, les spécialistes de 360 Expert Outdoor se feront un plaisir de vous guider !

Toutefois, si vous achetez en ligne, basez-vous sur le tableau ci-dessous pour avoir la hauteur du bâton adaptée à votre taille. Selon certaines marques : Leki, TSL Outdoor, Guidetti, les tailles peuvent légèrement varier, c’est pourquoi il vaut tout de même mieux faire appel à un expert pour le choix de vos bâtons.

Votre taille

La hauteur de votre bâton de marche nordique

inférieure à 153 cm

100 cm

de 153 à 156 cm

105 cm

de 157 à 165 cm

110 cm

de 166 à 172 cm

115 cm

de 173 à 180 cm

120 cm

de 181 à 187 cm

125 cm

supérieure à 187 cm

130 cm

Le choix du matériau de ses bâtons de marche nordique

Il existe plusieurs matériaux pour les bâtons de marche nordique : aluminium, mélange de composite de fibre de verre, fibre de carbone, ou un mélange des deux.

Pour les débutants voire les pratiquants réguliers de marche nordique, choisissez des bâtons constitués de fibre de verre avec un pourcentage de carbone compris entre 50 à 80 %. Ils sont légers, stables et résistants. Bref, polyvalents.

En revanche, pour les marcheurs aguerris, préférez des bâtons 100 % en carbone. Ceux-ci sont ultra-légers, en plus d’être antichocs et robustes.

Ceux qui sont en alu ont un prix relativement bas, évitez-les. En fait, ils n’absorbent pas du tout les vibrations, ce qui les rend inconfortables pour de la marche nordique. Vous l’aurez compris, le carbone, c’est le matériau par excellence.

Bien choisir les poignées ou manchons de ses bâtons

Pour de la balade occasionnelle uniquement, vous pouvez opter pour des poignées en plastique.

Les manchons en mousse évacuent bien la transpiration, en plus d’êtres antidérapants et facilement lavables. En plus, ils ne s’usent pas vite.

Les poignées en liège ont un prix plus onéreux, mais sont plus durables. Elles absorbent l’humidité et assurent une bonne prise en main.

Faire le bon choix pour ses gantelets

Ne confondez pas la dragonne des bâtons de randonnée avec les gantelets ou les dragonnes pour la marche nordique. En effet, ces derniers permettent de relâcher la main du manchon tout en conservant la propulsion, pour enfin ramener le bâton dans sa paume. Il existe des gantelets à clips ou détachement rapide (en les pressant, par exemple).

Le choix des pointes

Le bout des bâtons se termine par des pointes qui sont le lien entre le bâton et le sol. Celles en carbure de tungstène sont les meilleures, car elles sont très résistantes. Les pointes en acier ne sont à privilégier que si vous faites de la marche nordique occasionnelle, sur des sentiers propres et un terrain plat ou à faible dénivelé.

Deux types de pointes existent : rondes et biseautées.

La pointe ronde est la plus répandue dans la pratique de la marche nordique. En fait, elle reste simple à utiliser. Cependant, elle accroche moins le sol, ce qui la rend moins stable. En sol très dur, elle aura tendance à ne pas bien s’y planter et donc à glisser lorsqu’il faut se propulser.

La pointe biseautée est plus dangereuse, mais offre une excellente accroche sur les sols accidentés en toutes saisons ou en pentes. La poussée est amplifiée grâce à cette forme.

Des chaussons ou patins sont souvent vendus avec les bâtons de marche nordique. Loin d’être inutiles, ces embouts en caoutchouc permettent une bonne adhérence sur les sols durs comme le bitume, par exemple.

Pour de la marche nordique, prenez un sac léger d’un volume de 10 à 20 litres avec une poche ou deux. Pas besoin de vous encombrer comme si vous partiez pour un trek.

Pendant la marche, emportez :

  • de quoi vous hydrater et manger ;

  • une veste imperméable ;

  • des accessoires (gants, bonnets, casquettes, embout des bâtons, rondelles).

Prenez un sac à dos respirant. En évacuant bien la transpiration, cela évitera les frottements dans le dos pendant votre sport.

Des sacs avec des sangles et une ceinture sont plus confortables. En outre, cela empêche de se faire entraîner par le poids lors des montées et des descentes, grâce à une bonne répartition de la masse du sac sur le dos.