Electronique

Le GPS en randonnée est une technologie qui a l’avantage de se localiser facilement et rapidement. Il s’est peu à peu démocratisé et il est accessible au grand public depuis une vingtaine d’années. Il existe maintenant des montres GPS pour vous repérer sur les chemins de randonnée, et créer votre itinéraire… Certains préféreront utiliser une montre au poinget, d’autres leur smartphone avec l’application GPS Google Maps ou Mappy, ou encore des boîtiers GPS.

Cependant, en pleine nature, il arrive souvent qu’il n’y ait pas de réseau, et donc pas de 4G. En plus, les balises sont presque inexistantes. Les randonneurs ayant opté pour une montre GPS ou un boîtier GPS auront plus de chance de se repérer. Alors quel GPS choisir pour de la randonnée ?

En fait, il n’existe pas vraiment UN meilleur GPS, mais plusieurs meilleurs GPS qui dépendent de l’utilisation et du niveau d’attente du marcheur. Afin de ne pas passer des heures à faire des recherches sur votre GPS de rando, le mieux est de faire appel aux services d’experts comme ceux de 360 Expert Outdoor. Nous saurons en effet vous guider vers le meilleur appareil en fonction de vos besoins.

Un récepteur GPS fonctionne avec un réseau composé d’une trentaine de satellites qui gravitent autour de la Terre. Ces satellites envoient des signaux avec leur position. En fonction de l’heure et de la date d’émission du signal, la puce GPS de l’appareil calcule la latitude, longitude et altitude pour indiquer votre géolocalisation. Il a besoin de recevoir le signal d’au moins 4 satellites pour fonctionner ; plus il y a de signaux satellites, plus la localisation est précise. Pour corriger les données reçues des satellites et les compléter, l’Union européenne et les États-Unis ont construit des stations terrestres.

Lors de votre randonnée pédestre, vous avez la possibilité d’opter pour une montre GPS ou un boîtier GPS. Ces deux appareils ont l’avantage de ne peser que quelques grammes, ce qui est appréciable en promenades.

Les avantages de la montre GPS pour la randonnée

La montre GPS a l’avantage de se glisser sur le poignet et de ne pas être encombrante. Vous pourrez l’utiliser aussi bien en rando que pour d’autres activités sportives. En fait, les montres GPS sont souvent multisports. Elles disposent généralement d’un écran tactile, peuvent être connectées avec le reste de vos appareils électronique, comme votre smartphone, grâce à une connectivité Bluetooth et une appli dédiée. On parle donc de “smartwatch” ou montre intelligente. Les notifications de votre portable sont même transférées sur votre montre grâce à la synchronisation !

C’est aussi une montre podomètre, dont on peut se servir dans la vie de tous les jours, avec le nombre de calories brûlées, sa fréquence cardiaque, la distance parcourue, et bien d’autres données.

Les avantages du boîtier GPS

Avec un boîtier GPS, vous aurez sur grand-écran une lecture complète et très précise des informations sur les circuits de randonnée. Contrairement à la montre GPS, le boîtier a une autonomie énorme, ce qui est pratique lors de grandes randonnées.

Le boîtier GPS demande cependant plus de temps pour la prise en main et la préparation des itinéraires. Mieux vaut le compléter avec une carte papier IGN et emporter une boussole.

Choisir son GPS de randonnée en fonction de son utilisation

Est-ce que vous voulez faire uniquement de la marche à pied et du trekking ? Ou faites-vous d’autres sports outdoor comme de la randonnée vélo et du VTT ? Le GPS doit s’adapter à vos pratiques sportives.

Un GPS Garmin présente tout de même un bon rapport qualité-prix, ce n’est pas pour rien que c’est un des leaders du marché. Il existe toute une gamme de modèles de GPS, du randonneur débutant qui ne veut pas y mettre un prix exorbitant, au plus aguerri qui recherche un produit très sophistiqué. Sinon, il y a aussi les marques Suunto, Coros et Polar qui proposent des montres sportives de qualité.

Les fonctionnalités et capteurs à côté desquels il ne faudra pas passer

Il vous faut absolument des fonctions de positionnement lorsque vous achetez un GPS. Un altimètre barométrique calcule avec plus d’exactitude les dénivelés du sentier. Il mesure aussi la pression atmosphérique, il vous enverra des alertes si les conditions météorologiques se dégradent à cause d’un orage ou d’une tempête.

Bien qu’il y ait un GPS intégré dans votre appareil, mieux vaut compléter avec une fonction boussole. Si vous vous trompez de direction, il arrive que le GPS ait du mal à suivre. Une boussole rectifiera le tir.

Un suivi ou création d’itinéraire aide à mieux prévoir des sentiers de randonnée qui ne sont pas forcément répertoriés sur les cartes IGN. Si vous ne voulez vraiment pas prendre votre carte papier IGN, optez pour un GPS avec une cartographie numérique : c’est en fait les données de la carte IGN qui se retrouvent sur votre GPS grâce à une carte SD.

L’autonomie est un point important lorsqu’on achète un GPS, surtout lors d’un trek ou d’une grande randonnée de plusieurs jours, ou que le balisage des sentiers est mauvais.

Ensuite, un GPS utile, c’est aussi un appareil qui a une bonne robustesse et une étanchéité. Au moins, il résistera aux chocs en cas de chute, mais aussi à la pluie et à la poussière. Vérifiez la norme d’étanchéité via l’indice IP. Plus le nombre est élevé, plus votre GPS sera étanche.

Enfin, optez toujours pour un GPS avec une bonne ergonomie : un écran couleur tactile ou digital avec boutons pour les montres, une antenne, la taille et le poids, des boutons solides, etc. Cela reste bien sûr subjectif et dépend des préférences de chacun.