Chaussures randonnée

La randonnée est un sport qui se pratique en pleine nature. Du coup, elle apporte son lot de bienfaits sur la santé : réduction de risques cardio-vasculaires, hypertension et diabète. Elle renforce aussi les os et les muscles en douceur.

Toutefois, pour évoluer sur des terrains variés, rien ne vaut de bonnes chaussures de randonnée adaptées à soi, homme comme femme. Elles assurent un bon confort des pieds et ont une bonne adhérence au sol. En effet, ne mettez pas de baskets de ville : elles ne sont pas adaptées à la pratique du trekking. Il s’agit avant tout de sécurité.

Vous devez prendre en compte le terrain sur lequel vous allez vous rendre, ainsi que votre morphologie et votre niveau de pratique. Il y a également une différence entre les chaussures de randonnée pour homme et pour femme. C’est pour ça que lorsque vous êtes une femme, vous devez prendre une chaussure créée pour votre sexe et vice-versa.

Pour choisir de bonnes chaussures qui correspondent à ses pieds, il faut d’abord regarder la tige. Il y en a trois types : la tige haute, si elle monte et recouvre entièrement la cheville. La tige mid, quant à elle s’arrête après la malléole, et la tige basse, en dessous. Elle est souvent en cuir suède, nubuck ou en mesh synthétique. Il peut y avoir une membrane étanche de type Gore-Tex (GTX), afin d’améliorer l’imperméabilité. Celle-ci est surtout utile par mauvais temps ou conditions de randonnée extrême, sinon privilégiez toujours des chaussures respirantes.

La semelle de la chaussure absorbe les chocs. Elle se doit d’avoir un bon amorti, en plus d’accrocher le sol pour ne pas glisser et assurer une bonne stabilité du pied en terrain accidenté ou en pentes. Les semelles optimisent le déroulé du pied. C’est le cas notamment des semelles VIBRAM ou contagrip.

Le pare-pierres est le plus souvent placé en pointe des pieds. Sur certains modèles de chaussures, il peut y en avoir deux : le second est placé au niveau du talon. Et sur d’autres, il peut même englober le pied.

Pour le laçage de la chaussure, celui-ci doit être facile, rapide et stable.

Choisissez votre paire de chaussures en fonction du type d’activités que vous pratiquez.

Pour une balade ou une randonnée de courte durée sur des terrains peu accidentés, procurez-vous des chaussures basses ou mid. Celles-ci doivent être confortables, respirantes et légères.

Pour une randonnée de moyenne durée, prenez une paire de chaussures avec une tige mid, voire haute. Elle doit apporter un bon maintien du pied ainsi qu’une semelle souple pour une bonne adhérence.

Pour un trek ou itinérance, prenez une chaussure haute et étanche en Gore-Tex. Pour une protection optimale, choisissez un modèle avec des pare-pierres frontaux et latéraux. Ne négligez pas pour autant le confort et privilégiez une semelle polyvalente, qui ne soit ni trop rigide ni trop souple.

Pour du trekking en haute montagne, préférez également une tige haute, avec un pare-pierres sur la pointe des pieds. Une semelle avec crampons se révèle plus qu’indispensable dans ce genre de milieu. Une semelle en VIBRAM vous offrira davantage de protection. Les chaussures imperméables GTX sont un plus.

Testez les chaussures sur les deux pieds en même temps avec des chaussettes de randonnée, en faisant divers déplacements pendant au moins quinze minutes.

Regardez plusieurs marques : il vous faut avoir différents modèles de comparaison afin de vous faire un avis plus objectif. En plus, selon la marque, la taille pourra ne pas correspondre à celle d’une autre.

Lorsque vous avez trouvé celle qui vous convient, essayez plusieurs tailles : en effet, lors de la marche, vos pieds auront tendance à gonfler à cause de la transpiration et de leur compression dans la chaussure.

Ainsi, pour une tige basse ou mid, préférez une demi-pointure par rapport à vos baskets de ville. Pour une tige mid et haute, prenez une taille de plus. Vos orteils ne doivent pas être écrasés dans la chaussure. En revanche chaque marque est différente, c’est pourquoi il vaut tout de même mieux venir en magasin pour essayer avec un conseiller et s’assurer de sélectionner la bonne pointure et la bonne chaussure.

Pour prolonger la durabilité de vos chaussures de marche, il est important d’en prendre soin.

Quand vous ne vous en servez pas, rangez-les dans un endroit bien aéré, mais sec sans différence de température importante en fonction des saisons.

Pour ce qui est du nettoyage, faites d’abord tomber les résidus de terre. Secouez vos chaussures et tapez-les l’une contre l’autre. Enlevez ensuite la semelle intérieure avant de nettoyer le reste avec de l’eau claire et une brosse pour enlever la terre. Le mieux est de le faire sur terre fraîche et ne pas attendre qu’elle ne sèche trop. Cela risque d’abîmer le cuir ou le mesh de la chaussure et de boucher les pores de la membrane imperméable.

Faites sécher votre paire de chaussures à température ambiante, et non près d’une grosse source de chaleur.

Enfin, 1 à 2 fois par an, pulvérisez vos chaussures GTX avec un spray imperméabilisant afin de conserver leur déperlance. Pour les chaussures en cuir, utilisez de la graisse.