Chaussures trail

La pratique du trail est un sport exigeant pour le corps. En effet, le coureur doit parcourir nombre de kilomètres en milieu naturel, le plus souvent sur des terrains accidentés. Le choix de vos chaussures est donc primordial !

Les chaussures de trail sont en fait des hybrides. C’est un mélange entre une chaussure de running pour la souplesse, le confort et la légèreté, et une chaussure de randonnée qui offre maintien, accroche et solidité.

Pour vous orienter vers les bonnes chaussures de trail running, identifiez votre type de pratique : est-ce un trail en montagne, forêt, sur des chemins peu accidentés ?

Choisissez quand même des chaussures offrant :

  • une accroche convenable : les crampons doivent bien être marqués, à cause du sol irrégulier et de la météo qui influence son état ;

  • une résistance et protection : courir en pleine nature, c’est faire face aux intempéries et l'environnement. Des pieds protégés sont obligatoires en trail ;

  • une stabilité et un bon maintien du pied : ce dernier ne doit pas glisser dans votre chaussure lors d’un trail. Les orteils ne doivent pas être écrasés, et le talon ne doit pas dévier ;

  • un amorti : il sert d’antichoc lorsque vous posez vos pieds sur le sol, mais il est moins prononcé pour garder une bonne souplesse ;

  • une respirabilité : pour évacuer l’humidité accumulée dans la chaussure (sueur, pluie, neige, etc.).

Quid de l’imperméabilité ? En fait, vous pouvez opter pour des chaussures Gore-Tex pour un trail très court (moins d’une heure). Si c’est une longue course à pied (un ultra-trail par exemple), laissez tomber. En effet, le GTX peine à faire évacuer l’eau accumulée à l’intérieur de la chaussure. Comme il sèche très mal, votre pied risque de s’irriter et de glisser, en plus d’avoir une sensation de froid.

Essayez les chaussures afin de vous faire votre propre avis. Vous devez vous sentir bien dedans.

Prenez en compte la forme de vos pieds pour bien choisir vos chaussures de trail running. Dans tous les cas, pour être confortable, mieux vaut opter pour quelque chose d’un petit peu plus grand, que trop petit. Pour le chaussant, le fit définit le confort. C’est subjectif, car il s’agit de votre ressenti sur l’ajustement de la chaussure pour le gabarit de vos pieds.

Il existe des chaussures de trail pour homme et des chaussures de trail pour femme. Même si on remarque d’abord que les couleurs et l’apparence diffèrent, il y a toutefois une petite différence morphologique entre elles. Les chaussures de trail pour les hommes peuvent être plus larges, il y a également plus d’amorti ; le poids est donc plus lourd. Certaines femmes préfèrent quand même prendre des chaussures de trail pour hommes, c’est surtout le cas quand leurs pieds sont plus grands et larges.

Le drop est un élément à prendre en compte lors du choix. Pour le mesurer, c’est la différence en hauteur entre le talon et l’avant de la chaussure. Si vous avez tendance à avoir le talon qui touche le sol en premier, prenez des chaussures avec un drop élevé (10 - 12 mm). En revanche, si vous posez le milieu du pied en premier, voire l’avant du pied, prenez un drop universel de 6 - 8mm. Si vous êtes débutant en trail, mieux vaut un drop standard. En fait, vous risquez de moins vous blesser qu’avec un drop faible (0 à 5 mm). Pour les personnes avec une forte corpulence, privilégiez un drop légèrement plus élevé.

Vous pouvez aussi choisir votre chaussure en fonction de votre foulée. Certaines chaussures proposent alors une correction pour les pratiquants pronateurs et supinateurs, même si elle reste minime. Les pronateurs attaquent la foulée avec le talon externe, puis l’avant du pied bascule vers l’intérieur. Pour les supinateurs, c’est le talon externe vers l’extérieur du pied. Regardez où la semelle est usée pour déterminer votre type de foulée.

La distance d’un ultra-trail est supérieure à 80 km. Il faut donc acheter des chaussures confortables et adaptées aux conditions d’utilisation (terrain, météo, humidité, etc.). Préférez des modèles respirants, afin d’évacuer l’eau à l’intérieur et leur permettre de sécher plus vite. Optez pour des chaussures ayant une bonne polyvalence, robustesse et protection.

Quelques modèles de paires de chaussures ultra-trail : Scott Supertrack Ultra Rc, Scarpa Spin Ultra, La Sportiva Akasha.

Combien de kilomètres peut-on parcourir avec des chaussures de trail ?

Selon le modèle et la marque, vous pourrez parcourir environ 800 kilomètres avant l’usure. En fait, c’est surtout au mesh, à l’accroche et à la structure que les chaussures de trail s’abîment en premier.

Peut-on courir avec des chaussures de trail sur route ?

Oui, vous pouvez. En revanche, ce n’est pas la meilleure solution. Les crampons de vos chaussures de trail risquent de s’abîmer sur le bitume, car ils sont destinés aux sentiers accidentés. Préférez des chaussures dédiées au running ou polyvalentes.

Comment bien choisir sa pointure pour ses chaussures de trail ?

Pour la taille des chaussures de trail, mesurez la longueur de votre pied, ajoutez 0,5 cm pour les trails de courte durée. Pour des ultra-trails, ajoutez 1 cm, et fiez-vous aux recommandations des marques. Vérifiez également le confort des chaussures en largeur, car la pointure peut correspondre, mais pas la morphologie du pied. Essayez-les donc avant de les acheter !